Solutions RH pour le monde automobile
AUTO CONSULTANT

RECRUTEMENT
ET SOLUTIONS RH
POUR LE MONDE
AUTOMOBILE / MOTO / PL

AUTO CONSULTANTNos offres d'emploi AUTO CONSULTANTContactez-nous

03 20 29 83 20




Business Academy d'Auto Consultant

Si le cabinet de recrutement Auto Consultant forme des commerciaux depuis 20 ans, il franchit un nouveau cap avec la création de sa Business Academy. Cette dernière permet aux groupes de distribution de recruter des commerciaux de haut niveau formés à l’expérience client voulue pour leur propre marque.

En formant des commerciaux de nouvelle génération, la Business Academy d’Auto Consultant, conçue en 2014, répond à un double enjeu : celui de la pénurie de commerciaux de haut niveau parfaitement adaptés aux exigences du marché et aux nouvelles technologies, d’une part, celui des attentes des groupes de distribution, d’autre part, qui structurés autour de leurs propres stratégies, outils et culture, misent sur leur marque. Objectif: embaucher des commerciaux qui plus que la marque constructeur, véhiculeront l’image de leur entreprise et l’expérience client voulue par leur groupe. Par son architecture, la Business Academy participe à la création de cet ADN. Tout d’abord, elle s’adresse à des commerciaux confirmés ayant exercés ou non dans le secteur automobile. Et ce sans discrimination. Femmes et seniors rejoignent en effet les rangs. Après une présélection effectuée par Auto Consultant sur la base d’entretiens, de tests de comportements et de tests techniques, les candidats stagiaires sont présentés au groupe de distribution qui se charge de la sélection définitive pour la formation. Le groupe peut aussi adresser un candidat identifié en direct. Mais le processus reste identique. 

Par ailleurs, les formations intra-entreprise sur le site du groupe de 2,5 mois se déroulent en alternance entre cours dispensés par les consultants d’Auto Consultant et parcours en entreprise. Deux semaines sont consacrées aux fondamentaux de la vente automobile (le secteur, les gammes de véhicule, le financement…) ainsi qu’au web marketing, outils digitaux, réseaux sociaux, traitement de leads, vente de véhicules via internet... Les autres, se passent en immersion en entreprise dans le groupe qui les a recrutés où les candidats stagiaires vont de service en service (VN, VO, Après-Vente, financement…) avant d’effectuer leurs premiers pas en qualité de vendeurs. C’est cette intégration qui fait le succès de la formation. Une intégration facilitée par le coaching personnalisé deux à trois fois par semaine en visio-entretien  avec le consultant référent.

Une formation sur site pour en améliorer l'efficacité

Les stagiaires sont évalués tous les jours par les consultants d’Auto Consultant pendant les deux semaines de cours théoriques (une semaine en début de formation, la seconde en milieu de parcours) grâce à un questionnaire portant sur les apprentissages de la veille. De plus, ils ont à présenter un modèle de la gamme du groupe. Si par deux fois, le stagiaire n’a pas obtenu la moyenne, il risque l’exclusion du programme. Pendant les huit semaines en entreprise, les stagiaires sont évalués en continu grâce à des entretiens avec les chefs de service du groupe. Ils sont jugés sur leurs résultats et leur capacité à s’intégrer dans le groupe de distribution qui les a sélectionnés. Ils bénéficient d’une embauche à la sortie de la formation. Quant aux groupes de distribution, ils ont la garantie, à l’ère de l’expérience client, d’intégrer des commerciaux parfaitement opérationnels et formés aux spécificités de leur entreprise. Des professionnels qui sauront accompagner les clients de bout en bout. 

Les frais de formation sont en règle générale couverts pour les stagiaires bénéficiaires de l’AFPR - action de formation préalable au recrutement -. Ces derniers perçoivent en effet pendant les trois premiers mois, soit un peu plus que le temps de la formation à la Business Academy, une rémunération prise en charge par Pôle Emploi. De plus, une aide au financement de la formation peut être versée au groupe de distribution employeur après qu'il ait effectivement embauché une personne en CDD de 6 mois minimum à 12 mois maximum, contrat de professionnalisation à durée déterminée, ou en contrat de travail temporaire, si les missions se déroulent pendant au moins six mois dans les neuf mois consécutifs à la formation, comme prévu initialement :

• aide maximale de 5 € net par heure de formation interne, dans la limite de 2000 €,
• aide maximale de 8 € net par heure de formation externe, soit 3200 € au maximum pour 400 h de formation. 


Louise Charles - autoactu.com


Secteur automobile : ces métiers qui recrutent à nouveau
Même si les usines de production de voitures ne tournent pas à plein régime, il existe de belles opportunités de carrière dans les métiers de l'automobile, notamment dans la distribution. A l'occasion du Mondial de l'Auto 2014, qui se tient à la porte de Versailles à Paris jusqu'au 19 octobre, tour d'horizon des créneaux les plus porteurs.
En savoir plus...
TOM TOM et VW se lancent dans la voiture autonome
TomTom entame une coopération avec Volkswagen pour le développement de voitures autonomes. De cette manière, la société de navigation souhaite renforcer sa position au sein du secteur automobile.
En savoir plus...
LA PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR AUTOMOBILE AU DIGITAL, UN ENJEU STRATÉGIQUE
VO Infos s’est entretenu avec Cédric Chabal sur les problématiques de professionnalisation des acteurs de la distribution automobile dans le domaine du digital. Cédric Chabal est co-fondateur de Linexio société membre du groupe SGI rassemblant également AutoConsultant et e-Consulting RH.
En savoir plus...
"HYUNDAI DÉLÈGUE SON RECRUTEMENT EN CONCESSION"
Auto Consultant dans la presse spécialisée : "HYUNDAI DÉLÈGUE SON RECRUTEMENT EN CONCESSION"
En savoir plus...
Management des Talents et Gestion des compétences - Quelles différences ?
"De la gestion des compétences au management des talents.

Nous assistons depuis une dizaine d’années à un engouement pour le management des talents, à tel point que certains experts en management préconisent de remplacer la gestion des ressources humaines par le "talentship". Pourquoi pas ? Mais qu’entend-on par talent ? En quoi ce concept se différencie-t-il de la gestion par les compétences ? Quelle est sa valeur ajoutée ? Quelles sont les incidences pour l’entreprise ?"
En savoir plus...

 < 1 2